Actualités / Construction JO&JOE Paris-Gentilly : le chantier en chiffres et en images

Le 18 avril dernier avait lieu l’inauguration du JO&JOE Paris-Gentilly

L’occasion de revenir sur un très beau chantier de construction piloté par les équipes AccorInvest.

Situé à 500 mètres de l’église du Sacré-Cœur de Gentilly, le bâtiment s’intègre parfaitement dans son environnement malgré sa hauteur. Une tôle d’aluminium irisé habille ses façades et absorbe la lumière pour la transformer en un voile de couleurs variant en fonction de la luminosité : dorées le jour, bleutées lorsque la nuit tombe… Mais c’est sous cette carapace que se cachent toute l’originalité et le caractère innovant de la nouvelle open house dont la réalisation a été menée par Olivier Delgrange, directeur de projets à la DCP AccorInvest.

Une superstructure en bois

La conception du JO&JOE Gentilly a été confiée au cabinet d’architecture Jean-Paul Viguier et Associés. Posée sur un socle de béton bas carbone constitué du rez-de-chaussée et d’un niveau en sous-sol, l’ossature de 7 étages du bâtiment est en bois massif CLT (Cross Laminated Timber ou bois lamellé croisé). Ce matériau est privilégié pour la construction sèche en chantier, c’est-à-dire ne nécessitant pas d’eau. Ce type de chantier offre aussi un moindre impact, notamment sonore, sur son environnement. Autres avantages à long terme : le bois, matériau biosourcé et recyclable, participe à la réduction des émissions de carbone, en le stockant au lieu de l’émettre, et constitue un isolant thermique 15 fois plus efficace que le béton ! La structure de l’édifice est ainsi essentiellement composée de panneaux CLT de différentes épaisseurs (140 mm pour les murs et jusqu’à 240 mm pour certains planchers), de poutres et de poteaux en bois. L’assemblage de ce véritable jeu de construction a été réalisé entre la mi-avril et la fin août 2018.

Labellisé bâtiment bas carbone

Cette superstructure en bois lamellé collé est évidemment un atout dans le pari que s’est fixé AccorInvest : construire le premier hôtel labellisé « Bâtiment bas carbone ». Le label BBCA atteste de l’exemplarité d’un bâtiment en matière d’empreinte carbone. Pour l’obtenir, AccorInvest a dû concevoir un projet de construction répondant aux quatre critères du label : la construction raisonnée, l’exploitation maîtrisée, le stockage carbone et l’économie circulaire.

Exploitation maîtrisée

Chauffage par géothermie, récupération des eaux pluviales pour couvrir les besoins des WC et l’arrosage, ascenseur avec régénération de l’énergie par ses propres mouvements… Tout a été pensé pour que l’activité de cet établissement soit la plus exemplaire possible en matière d’efficacité énergique et de respect de l’environnement.
Au rez-de-chaussée, un jardin intérieur de plain-pied a également été aménagé. Une dizaine d’arbres fruitiers – pommiers, cerisiers, poiriers, néfliers… – y ont été plantés. Les toitures de l’édifice ont été en partie végétalisées. Enfin, au dernier étage, les terrasses plantées accueillent un potager. Objectif : renforcer la biodiversité avec une micro production vivrière.

Pionnier

Ce projet a été l’occasion pour AccorInvest d’adapter et de mettre en œuvre des processus de construction qui démontrent que la transition énergétique est une réalité accessible dès aujourd’hui. Et ce n’est qu’un début ! Comme le rappelait John Ozinga, CEO de AccorInvest, lors de la présentation du projet : « la construction de cette première adresse JO&JOE à Paris est une étape nécessaire pour permettre à nos bâtiments de tendre vers la neutralité carbone. En tant qu’investisseur et propriétaire d’hôtels, notre ambition est d’avoir une construction et une exploitation raisonnées de nos établissements afin de réduire leur empreinte carbone tout au long de leur cycle de vie ». Avec ce projet, AccorInvest s’impose en pionnier dans son secteur, permettant aussi à l’association BBCA d’ouvrir son label à la filière hôtelière.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur ce projet de construction majeur? Un drone a filmé l’évolution du chantier. Découvrez la vidéo!

Partagez cette actualité sur