Actualités / Ethique & Conformité AccorInvest s’engage pour lutter contre le sexisme dit Ordinaire en Entreprise

AccorInvest fait partie des trente entreprises qui créent l’initiative #StOpE

Ce mardi 4 décembre 2018, John Ozinga, Directeur Général AccorInvest, a signé un acte d’engagement avec trente autres entreprises et organisations pour lutter contre le sexisme dit ordinaire au travail, sous le haut patronage de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations.

BAlors que 80 % *des femmes au travail disent être confrontées à des agissements sexistes au travail, ces actes, propos, comportements qui, souvent de façon involontaire ou insidieuse, excluent, infériorisent et disqualifient les femmes dans la vie quotidienne au travail, l’initiative #StOpE a pour objectif de partager et promouvoir les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme et de créer un collectif d’entreprises et de dirigeant(e)s engagés sur cette question.

Ces travaux, menés pendant trois mois par près de 100 représentants des fonctions opérationnelles, dirigeantes et des ressources humaines de ces entreprises et organisations, en partenariat avec Brigitte Grésy, experte des questions d’égalité, ont abouti à la création d’un livret de bonnes pratiques articulé autour de huit grandes thématiques.

Au travers de l’initiative #StOpE, ces entreprises et organisations s’engagent à faire reculer le sexisme ordinaire et déploieront au cours de l’année à venir au moins une des huit actions prioritaires suivantes au sein de leurs entreprises et organisations :

1. Afficher et appliquer le principe de tolérance 0
2. Informer pour faire prendre conscience des comportements sexistes (actes, propos, attitudes) et de leurs impacts
3. Former de façon ciblée sur les obligations et les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme ordinaire
4. Diffuser des outils pédagogiques aux salariés pour faire face aux agissements sexistes en entreprise
5. Inciter l’ensemble des salariés à contribuer à prévenir, à identifier les comportements sexistes et à réagir face au sexisme ordinaire
6. Prévenir les situations de sexisme et accompagner de manière personnalisée les victimes, témoins et décideurs dans la remontée et la prise en charge des agissements sexistes
7. Sanctionner les comportements répréhensibles et communiquer sur les sanctions associées
8. Mesurer et mettre en place des indicateurs de suivi pour adapter la politique de lutte contre le sexisme ordinaire

* Source: Le Conseil supérieur de l’égalité professionnelles entre les femmes et les hommes 2015 (The High Council for Professional Gender Equality 2015).

Les entreprises et organisations mobilisées se réuniront une fois par an pour dresser un bilan des actions menées et réorienter les champs prioritaires en fonction des avancées réalisées, afin d’inscrire cette initiative dans le temps.

Liste des trente entreprises partenaires de l’initiative #StOpE :

Accenture – AccorHotels – AccorInvest – Adecco Group – Air France – Aviva – Axa – BNP Paribas – EDF – Dior – Ecole Polytechnique – Engie – EY – France TV – HPE – IBM – L’Oréal France – Lagardère – Lenovo – LVMH – Michelin – Orange – Page Group – Schneider Electric – Siemens – Société Générale – SNCF – Solvay – Suez – Total

Partagez cette actualité sur